Dinard et Saint Malo

Deux perles sur la Côte d’Emeraude

De part et d’autre de l’embouchure de la Rance, elles se contemplent. Tandis que les Malouins s’élancent à la conquête du monde, Dinard n’est encore qu’un village de pêcheurs. C’est à la Belle Epoque que les Anglais s’entichent des vacances à Dinard, la consacrant station balnéaire.

Sous les fortifications qui donnent à Saint Malo sa silhouette unique, la baie connaît les plus importantes marées d’Europe. Les vacances à Saint Malo sont une source inépuisable de « petits bonheurs » : l’histoire contée au fil des rues des corsaires et explorateurs ou des navigateurs plus contemporains de la route du Rhum ; les plages qui s’allongent au pied des remparts, la mer, qui à chaque marée transforme le Grand Bé et le Petit Bé en îles…

À Dinard, l’influence anglo-saxonne est partout. La ville a su capter et conserver l’intérêt d’une clientèle aisée à qui elle propose un séduisant éventail de plaisirs : casino, thalassothérapie, galeries d’art et beaux hôtels, sans oublier à l’automne le Festival du Film Britannique. Mais Dinard offre aussi des charmes simples : les ruelles, les panoramas et l’incontournable pêche à pied !

À ne pas manquer

  • L’usine marémotrice de la Rance
  • La promenade du « Clair de Lune » à Dinard
  • Le tombeau de Chateaubriand à Saint-Malo

Voir les maisons dans cette destination >

Défilement vers le haut